Edito


La Sainte Trinité Dimanche  année C – 16 juin  2019  

A TOI… A MOI !!!



J’imagine le dialogue entre Jean-Baptiste et Jésus au moment du baptême de ce dernier : c’est Jean qui baptise et qui porte le nom de sa mission et c’est Jésus qui le reçoit et qui porte le nom de Dieu. Le premier s’imaginait que c’est plutôt à Jésus de baptiser pour donner lui-même de nom de Dieu à ceux qui acceptent de se mouiller. Lequel est à sa place ? Le premier ou le dernier ? Nous le savons, Jésus aime bien brouiller l’ordre établi et c’est en étant le dernier qu’il devient premier pour celles et ceux qui le suivent.

Ce qui est en jeu aujourd’hui, c’est le passage de témoin de l’un à l’autre : celui qui avait préparé le chemin achève sa mission dans l’eau du Jourdain et celui qui vient au nom de Dieu la commence dans les mêmes conditions ! C’est là que le chemin s’élargit pour donner place à la multitude des humains qui reconnaissent Jésus comme le Fils envoyé par le Père.

Pour ce nous ce chemin est de joie : la mosaïque de Saint Jean Baptiste surmonte la porte d’entrée de notre chapelle de Perly. Cette figure importante de notre foi symbolise le passage dans le lieu de l’eucharistie, comme il figure le passage de l’Ancienne à la nouvelle Alliance. Lui, né du dernier prophète de l’Ancien Testament devient porte d’entrée dans le Nouveau en traçant le chemin pour préparer la venue de Jésus.

De même, cette étape perlysienne du chemin de joie : est-elle la première ou la dernière ? Selon que l’on marche d’ouest en est ou vice versa,  elle peut débuter ou achever les 13 étapes du chemin. Ces étapes sont celles des rencontres de Jésus ressuscité avec les siens alors que Jean Baptiste a précédé sa naissance dans le monde…

Regardons l’agneau qu’il porte avec soin : c’est lui qui est pour nous comme la clef de voûte de notre histoire : Rassemblant la première et la nouvelle alliance il figure désormais pour nous la présence de Jésus donné dans l’eucharistie. La Parole est dite et nous sommes guéris ! Aujourd’hui c’est à la fois nous qui bénissons cette mosaïque et c’est Dieu qui par sa Parole nous bénit ! Bonne fête à tou-te-s !
                                                                          Philippe Matthey